POAA 2017 – Mes mains Numériques #3 – Atelier AVAP

Flyer_POAA_2017_print

Pour les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes 2017, la société CD MAT accueille le vendredi 13 et samedi 14 octobre de 15:00 à 19:00, dans le cadre de son mécénat d’entreprise, au sein de ses locaux, le Bureau d’Art et de Recherche pour la diffusion d’une sélection d’œuvres réalisées cette année dans le cadre de l’atelier Vidéo Art Plastique.

Vendredi 13 et samedi 14 octobre de 15:00 à 19:00 – CD mat – 76 av. Jean Lebas – 59100 Roubaix
Au programme :
_ « Ambidextrie » de Christophe Cardona | « Through the looking glass » de Michel Couturier | « Ce qu’il reste de l’enfance » de Estelle Granet | « Sehnsucht » de Caroline Polikar

 

Ambidextrie de Christophe Cardona
– – – – – – – – – – – – – – – –
monobande vidéo, 2017
– – – – – – – – – – – – – – – –
Christophe Cardona écrit simultanément avec les deux mains.
Il improvise, une main copiant l’écriture de l’autre, ou créant son propre parcours. Christophe joue avec le sens de l’écriture, et les figures de style qui en émergent : redondance, opposition, mise en apposition, métaphores.

Réalisé avec le soutien de l’Atelier Vidéo Art Plastique | Équipe Monac.1 / Heure Exquise !

 

THROUGH THE LOOKING GLASS de Michel Couturier
– – – – – – – – – – – – – – – –
monobande vidéo, 2017
– – – – – – – – – – – – – – – –
Entre Douvres et Calais, passe la route maritime la plus dense au monde. L’axe Ouest – Est du commerce mondialisé croise l’axe Sud – Nord de la migration provoquée par les guerres et la misère.
Les installations portuaires de Douvres et Calais sont des dispositifs de clôture, de contrôle et de sécurité, des barrières, tout un ensemble fait d’architecture utilitaire, de dispositifs contraignants. Les oiseaux de mer les survolent
et les contemplent. Deux femmes apparaissent subitement le long
des falaises, dans la campagne du Kent comme s’ils y avaient atterri y avaient été téléportées. S’agit-il de deux anges descendus sur terre pour explorer ce point de la planète, ou bien deux visiteuses extraterrestres… ?

Production : HEURE EXQUISE !,  Avec le soutien de Pictanovo, Région Hauts-de-France, Atelier Vidéo Art Plastique, Fédération Wallonie-Bruxelles, ARGOS

 

Ce qu’il reste de l’enfance de Estelle Granet
– – – – – – – – – – – – – – – –
monobande vidéo, 2017
– – – – – – – – – – – – – – – –
« Les souvenirs d’enfance sont souvent de petits détails qui se détachent du néant », écrit Modiano. Ils ne sont souvent plus qu’une impression floue, une trace faite de sensations, d’émotions qui peuvent être réactivées à l’improviste par une odeur, un lieu, un contact, une lumière… C’est l’expérience de la madeleine de Proust. La mémoire, ici, n’est pas pensée comme aptitude à se rappeler. Elle est au contraire ce qui a été oublié, ce qui n’a peut-être jamais été conscient, mais qui s’est inscrit en nous comme une empreinte.

Réalisé avec le soutien de l’Atelier Vidéo Art Plastique | Équipe Monac.1 / Heure Exquise !

 

Sehnsucht de Caroline Polikar
– – – – – – – – – – – – – – – –
monobande, vidéo, 2017
– – – – – – – – – – – – – – – –

« J’ai voulu travailler sur la sensation que certains songes laissent, comme traces persistantes, tant psychiques que physiques, et sur la « Graphie » du rêve. Le médium vidéo m’a donné la possibilité de réinterpréter ces images. Une autre histoire se raconte, sous la forme de divagation, d’un vagabondage de l’esprit, d’un rêve récurrent».

Réalisé avec le soutien de l’Atelier Vidéo Art Plastique | Équipe Monac.1 / Heure Exquise ! | Département du Nord | Réseau 50°Nord

Partager